Banni d’un forum ou la chronique d’un modérateur sans scrupule.

Aujourd’hui je souhaite profiter de l’espace de liberté que constitue encore mon blog pour partager la désagréable mésaventure qui m’est arrivée il y a deux jours et que certains ont peut-être déjà expérimentée par le passé.

J’ai été banni d’un forum de figurines!!!!!

Oui banni comme l’infâme menace que j’incarne pour la communauté, sans forme de procès, sans avertissement ni mise en garde ni justification.

J’ai tenté de me connecter en vain  un matin et la sentence était là, anonyme, brutale et sans appel.

Vous avez été banni jusqu’au 02/01/2017 pour comportement intolérable à l’égard d’un modérateur.

Alors je précise d’emblée que  pour ma part c’est la première fois, et honnêtement je n’en retire pas de fierté particulière. Au contraire les sentiments négatifs que je ressens à la suite de cette sanction inique, violente et totalement arbitraire, alternent entre la colère, l’impuissance et l’amertume. Alors comme on me refuse le droit de réponse, je me le donne.

Mais revenons si vous le voulez bien à ce « comportement intolérable » à l’origine de mon bannissement dans les limbes de l’oubli.

LE DELIT.

Et c’est là ou vous en conviendrez  je ne peux retirer de quelconque gloriole de ce bannissement mesquin.

Car toute la genèse de cet incident réside dans le fait d’avoir posté dans la rubrique « petites annonces » de ce forum une longue  liste de maquettes à vendre sans y mettre de photos !!!

Je précise que cette annonce est présente sur d’autres forum depuis des lustres dans les mêmes conditions et qu’à juste titre elle ne m’a jamais valu de sanction ni de remarque. Je fournis les photos à la demande car la liste est conséquente.

Mais sur CE forum, cela faisait tout juste cinq minutes que j’avais posté mon annonce que j’étais déjà rappelé à l’ordre par Judge Dredd , sans tact ni politesse et sommé de mettre des photos sous peine d’une suppression instantanée de mon annonce illégale.

J’avais pourtant bien lu le règlement de la catégorie, en vétéran des annonces que je suis, et cette obligation n’était nulle part mentionnée.

LES CIRCONSTANCES AGGRAVANTES

Je suis innocent monsieur le juge. Je ne sais pas ce qu’il m’a pris, mais je plaide la folie passagère.

En réalité, face à l’agressivité manifeste et répétée du gars à mon encontre (il avait déjà « scudé » un de mes sujet avec finesse et courtoisie pour un prétexte anecdotique), j’oublie à qui je parle et mi goguenard, mi énervé, faisant fi de l’humble respect que je dois à sa sacro-sainte charge de garant des bonnes mœurs, je le contredis!!!!

Pour appuyer mon propos, sûr de mon droit, j’édite les quelques lignes du règlement des ventes, dont il est l’auteur, et dans lesquelles bien entendu l’obligation de photos et donc toute la légitimité de sa menace est désespérément absente.

O impertinence suprême!!!!

Il supprime immédiatement mon annonce et ma réponse compromettante et notre discussion se poursuit en MP à son initiative.

Là, dans le secret d’alcôve, il reconnaît effectivement que mon infraction n’est pas stipulée dans le règlement, mais en bon « apprenti dictateur » il précise qu’il va modifier de ce pas la loi.!!!!

Ce qu’il fait sans état d’âme puisque la loi c’est lui.

Abasourdi, je lui donne alors ma définition de l’abus de pouvoir et tente de lui faire comprendre les vertus du tact sur les forums ainsi que l’absolue nécessité de se référer à un règlement pour sanctionner. Rien n’y fait, le pitbull  a mordu et rien ne lui fera lâcher sa proie.

Les échanges sont courts, virils, stériles mais sans insultes ni grossièretés. Las, on en reste là, certains de ne pas passer les prochaines vacances ensemble.

Pour ma part habitué des joutes verbales enflammées sur les forums et des empoignades musclées sur les terrains de rugby, je considère  l’incident comme clos.

J’étais loin de mesurer la mesquinerie du personnage….

LE TRIBUNAL.

Dans la soirée, alors que je vaquais à des occupations plus saines, je reçois quelques heures plus tard un message laconique d’un autre modérateur, me demandant si un incident avait eu lieu avec « Mister Bean » et les origines de la querelle. Il me glisse devant ma volonté de ne pas m’étaler sur le sujet que « Joe la menace » est super remonté contre moi…

Je tente alors sincèrement  de désamorcer la situation sans accabler mon adversaire, et coopératif je dresse un résumé ultra synthétique de la raison de notre différent. Je précise alors que pour moi l’incident est clos, et que dorénavant j’ignorerai ce modérateur.

Ce à quoi le second modérateur ne répond pas. Le lendemain je me retrouve porte close, sans avoir pressenti que dans l’ombre, pendant la soirée ou la nuit un ou plusieurs responsables du site avaient prononcé et exécuté mon châtiment.

PURGER MA PEINE.

Bon alors autant dire que je ne retournerai pas sur ce forum même au delà du délai de bannissement et même si j’ai une remise de peine pour bonne conduite.

Dommage, la plupart des membres du forum étaient sympa. Heureusement on se côtoie déjà sur d’autres sites.

La seule alternative pour que je daigne revenir serait qu’on me fasse des excuses publiques pour m’avoir « Goulagé » comme un malpropre à la mode stalinienne et qu’on enlève son badge et sa matraque en plastique à Castor junior avant qu’il ne blesse quelqu’un……Mais j’y crois pas trop!!

Alors,  j’ai d’ores et déjà utilisé le formulaire de contact du forum pour qu’ils suppriment mon compte. Sans réponse de leur part pour l’instant.

ET APRES ?

Pour tout dire, je reste droit dans mes bottes, car je sais n’être coupable que d’avoir voulu me défendre contre un abus d’autorité caractérisé. Tout aurait pu se régler entre hommes comme souvent sur les forums. Mais tôt ou tard j’aurai eu une explication avec ce type qui dès mon inscription s’était montré agressif et discourtois à mon égard, ce que d’autres membres avaient par ailleurs constaté.

En réalité, je suis triste de voir qu’en 2016 et en France, on peut être aussi rapidement démuni de son droit d’expression et de son droit à la défense, libertés fondamentales censées caractériser notre démocratie par rapport aux  régimes obscurantistes, et être tout aussi rapidement expulsé manu militari d’un forum.

Mais je suis encore plus triste de constater que dans notre univers de passionnés et de grands enfants, certains tristes sires peuvent,  sur des sites de figs et autour de sujets anecdotiques, utiliser des méthodes de rustres et de brutes en toute impunité.

LE VRAI COUPABLE.

Au final, toute cette mascarade autoritaire est en réalité le fruit de l’orgueil démesuré d’un énième modérateur  zélé, tout frais « promu » à ce poste et qui confond modération et dialogue avec répression policière. Un de ces « chefaillon » sans vergogne, dont j’ai côtoyé des centaines de clones pendant mes 20 ans sous les drapeaux et que vous avez tous certainement, un jour ou l’autre, subi au boulot en club ou sur d’autres forums.

Ces types  frustrés et lâches, qui cachés a l’abri derrière leur clavier et gonflés de leur pouvoir se permettent de vous pourrir la vie sans devoir justifier leurs actes.

Ces individus qui ne comprendront jamais que l’autorité est un art dans l’exercice duquel l’usage de la violence verbale ou physique signifie l’échec.

Une chose est sure, moi je m’en remettrais, mais pour lui c’est certainement déjà trop tard…

Publicités
Publié dans avis, Humeur | 6 commentaires