Quelque part en Libye….

Aujourd’hui je serai bref (enfin façon de parler), journée électorale oblige.

Pour tout dire j’escomptais à l’origine faire un petit article sur les parties d’Eden jouées ce samedi au club de Liffré.

Parties pour lesquelles je m’étais attelé toute la semaine à la fabrication d’un nouveau plateau de jeu de type industriel.

Hélas, cent fois hélas, trahi par la technique je n’ai pu prendre de photos des empoignades postapocalyptiques qui eurent lieu tout l’après midi entre Jokers, Bamakas, Nephilims et drones de l’ISC.

Ces initiations ayant remportées un franc succès, nul doute que j’aurais d’autres occasions de prendre quelques photos.


En attendant , je sors de mes tiroirs, les clichés d’une partie de Blitzkrieg, jouée il y a une dizaine de jours avec le camarade Neelix.

Etant donné que ça faisait un bail que nous n’avions pas joué, nous sommes partis sur un affrontement simple entre deux contingents réduits d’italiens et d’australiens. La composition des forces en présence était relativement équilibrée, une compagnie de part et d’autre avec quelques blindés et des automitrailleuses en appui mais ni support aérien ni artillerie.

Image

L’affrontement se situait  quelque part en Libye début 1941. L’objectif des deux compagnies était similaire, prendre possession d’un village traversée par la via Balbia, axe logistique majeur,  et le garder.

Trois groupes de maisons constituaient les objectifs communs à se disputer en 5 tours… Comme deux des objectifs se situaient à proximité immédiate des zones de déploiement, la partie impliquait plusieurs aspects tactiques totalement différents; tenir les maisons les plus proches, conquérir le quartier central avec la mosquée et éventuellement disputer à son adversaire le reste du village.

Image

Pour cela dès les premiers tours, après avoir laissés quelques hommes occuper les maisons proches, nous avons tous deux lancés nos véhicules sécuriser les abords de la mosquée. Et bien entendu les premiers échanges de tirs s’en suivirent.

 

Une mosquée convoitée

Au détriement du matériel transalpin…

Image

Alors que ça feraillait au centre, les fantassins des deux camps fonçaient également vers l’objectif central. (On avait convenu que seule l’infanterie pouvait tenir ou contester les batiments)

Image

 Image

 

 

 

Cependant deux groupes italiens, plus malins ou plus fainéants, avaient profité du couvert et du transport des M13-40 pour faire le trajet.

Image

Malgrés les tirs de mitrailleuses, ils réussirent à prendre position dans la mosquée au grand dam des australiens qui perdaient ainsi momentanèment le dernier objectif..Image

Les chars légers italiens L3-35 s’élancèrent vers l’avant pour contrer l’avancée des renforts aussies. Avec un certain succès compte tenu de la présence du Matilda qui ne se priva d’en pulvériser un.

 ImageLeur sacrifice fit nénmoins gagner un temps précieux en démoralisant et ralentissant l’élite australienne.

 Image

Sur l’autre bord de la table, les italiens étaient également bloqués par le barrage de feu des HMG australiennes solidement retranchées.

Image

Qu’importe grace à leur supériorité numérique, les italiens purent diviser leurs forces. Une section s’arqueboutant au plan d’eau pour fixer les défenseur australiens, l’autre convergeant vers la mosquée pour y rejoindre les deux groupes déjà installés.

En face, deux groupes de combats australiens avaient réussi à s’extraire du piège des chars légers italiens et veniaent d’atteindre les abords de l’objectif central.

Trop tard hélas, la messe était dite et elle était en latin !!!


La partie s’acheva donc sur une très courte victoire italienne.  Faute de temps nous ne fimes que 4 des 5 tours initialement prévus et à moins d’un imprévu extraordinaire, les australiens auraient réussi à pénétrer dans le hameau central, le disputant donc au italien pour l’obtention du match nul.

L'objectif des australiens.

Les objectifs conquis dès le départ étaient de toute façon hors de portée de toute tentative de reprise et tout ce serait certainement  joué à la baionnette dans la mosquée. Qui sait…

L'objectif tenu par les italiens.

Au final, encore  une belle partie jouée avec un adversaire fair-play et pugnace comme je les aime. Neelix quand tu veux pour la revanche.

Que du bonheur. CIAO !!!

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Parties, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Quelque part en Libye….

  1. Mathias dit :

    vraiment sympa cette table représentant une partie du désert Libyen.Blitzkrieg n’est pas un jeu que je pratique,mais rien que pour les décors cela vaut le détour.Bravo

  2. earlinger35 dit :

    Merci Mathias. J’avoue que les décors contribuent pour beaucoup à mon plaisir de jeu. Alors j’en abuse avec délectation.

  3. Frank dit :

    « On avait convenu que seule l’infanterie pouvait tenir ou contester les batiments » : oui, c’est vraiment la meilleure solution. En plus, le tankiste n’aime pas trop quitter la protection de son armure, pour planter un drapeau sur l’objectif.
    En parlant d’armure, j’aurai aimé que celles de mes teutoniques soient plus résistantes aux fléches des mongols de JF : j’ai eu beau charger sur le chef adverse (et oui, je peux être un joueur attaquant), la nuée de redoutables cavaliers légers mongols a littéralement décimé mes beaux et preux frères d’armes ! Nous nous replions donc sur nos terres, faisons moultes messes pour expier nos péchés (source de cette défaite) et allons revenir en force pour chatier les paîens : JF, tu vas souffrir !!!

  4. manu dit :

    très intéressant cette article. dommage que tu n’es pu prendre des photos des parties d’EDEN et notamment ton nouveau terrain qui est terriblement toxique ….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s